• Carolane Sirois

Comment passer du recrutement traditionnel au recrutement numérique ?

Dernière mise à jour : 13 oct.

Le changement, la nouveauté et l’innovation sont toujours synonymes de stress, d’organisation et d’exploration. Implanter un système de recrutement, appelé ATS (Applicant Tracking Software), ne fait pas exception à la règle et peut paraître impressionnant lorsqu’on commence à y naviguer !


Un homme réfléchit devant son ordinateur
Par où commencer ?

En effet, le web regorge de vendeurs de plateformes et d’outils de recrutement se succédant à l’infini dans une ribambelle de phrases accrocheuses, de pourcentages obsolètes et de promesses à court terme.


Alors par où commencer lorsqu’on souhaite acquérir un nouvel outil sans y passer des heures et lorsque nos connaissances des fonctionnalités sont limitées? Dans cet article, nous vous donnerons quelques pistes afin de passer du recrutement traditionnel au recrutement numérique tout en douceur.


Sommaire :

Bien se connaître pour mieux se comprendre

Les limites orientent les besoins

Le travail sur le terrain l’emporte sur la bureaucratie

L’avis des autres aide à avancer

Nous sommes là pour vous !



Bien se connaître pour mieux se comprendre


En nommant les enjeux vous amenant à chercher des outils technologiques, vous vous donnez l’opportunité de bien saisir l’étendue de votre problématique. Une bonne compréhension du problème est gage de bonne direction par la suite, mais elle passe d’abord pas une bonne connaissance de sa réalité et des enjeux qu’elle comporte.


Il est primordial de commencer par structurer son besoin à l’interne. La collaboration est le maître mot pour réaliser une transformation numérique fluide et de qualité. Privilégiez les rencontres, ciblez vos priorités, vos enjeux majeurs, vos « deal-breakers » et autres bloquant pouvant mener votre transformation à l'échec.


Les limites orientent les besoins


Les restrictions sont souvent une excellente façon de baliser le besoin et représentent un excellent point de départ dans la recherche de changement, surtout quand on ne sait pas par où commencer. Ils représenteront vos « deals-breakers » lors de votre exploration de plateforme, les éléments obligatoires à avoir pour que vous considériez acheter un nouvel ATS :

  • Une interface en français;

  • Des intégrations avec vos applications utilisées;

  • Des rapports précis;

  • Des limites d’accès personnalisables pour chacun des collaborateurs;

  • Un budget limité;

  • La publication automatique sur les réseaux;

  • Etc...

Ces besoins sont à déterminer en amont, par ordre de priorité, avec toute votre équipe. Les fonctionnalités sont nombreuses, et surtout très variées! Il faut savoir que toutes les plateformes n'offrent pas les mêmes fonctionnalités, le but est donc de trouver celle qui se rapproche le plus de VOS besoins.


Le travail sur le terrain l’emporte sur la bureaucratie


Deux femmes parlent devant un ordinateur
Intégrez votre équipe !

Interroger les gens sur le terrain, ceux qui utilisent le plus les outils, sur ce qu’ils pensent du changement et des améliorations à apporter est également un bon début. Ce sont les personnes qui connaissent le mieux le besoin et qui sauront relever les éléments importants du superflu. Ne négligez pas la discussion inter-équipe, elle apporte bien souvent une nouvelle perspective, ou vient soulever des points auxquels vous n'aviez pas pensé jusqu'à maintenant.


Cela vous permettra d’identifier plus facilement le besoin réel qui diffère généralement du besoin perçu. Par exemple, l’enjeu majeur pour les ressources humaines actuellement est le recrutement. Pour certaines entreprises, cet enjeu pourrait les amener à percevoir un besoin de ressources et pourrait les inciter à faire appel à des agences de recrutement externes pour aider les recruteurs.


Cependant, en prenant le pouls de ces recruteurs, ceux-ci affirment qu’ils arrivent à trouver des personnes, mais qu’elles manquent de temps pour tout faire. Le besoin réel pourrait alors être un outil permettant d’automatiser certaines tâches du processus afin d’alléger celui-ci et de donner plus de temps aux recruteurs pour accomplir les tâches à valeur ajoutée.


L’avis des autres aide à avancer


Plusieurs entreprises ont déjà commencé à implanter des logiciels RH, dont des ATS et des SIRH, qui permettent également de prendre en charge certaines étapes du recrutement. Ne vous gênez pas pour demander à votre entourage ou sur des groupes de ressources humaines quels sont les logiciels utilisés par d’autres entreprises.


Ils seront également en mesure de vous donner les avantages et inconvénients qu’il rencontre avec leur plateforme actuelle, ce qui pourrait vous éclairer sur ce qu’offre le marché actuellement. Attention cependant à ne pas prendre pour acquis qu’une bonne plateforme pour quelqu’un d’autre est forcément une bonne plateforme pour vous. Les besoins de chaque entreprise diffèrent, et des fonctionnalités peuvent être considérées comme un avantage pour certains, mais un inconvénient pour d’autres.


Voilà qui représente déjà un bon point de départ pour votre lancement dans le recrutement numérique! En complément de cet article, je vous invite également à jeter un œil sur notre article concernant les erreurs à éviter lorsque l’on cherche à acquérir un ATS, ainsi que celui sur les subventions auxquels vous pouvez avoir droit !


Nous sommes là pour vous !


Si vous souhaitez être accompagnés dans la sélection et/ou l'implantation d'un ATS, notre équipe est là pour vous épauler. Nous réaliserons, avec toute votre équipe, plusieurs ateliers visant à déterminer les fonctionnalités essentielles par rapport à VOS besoins. Nous serons par la suite en mesure de vous conseiller les plateformes s'en rapprochant le plus.

Alors, n'attendez plus et contactez Véronique, la Présidente de Halotalent qui se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions sur nos services!



52 vues0 commentaire