• Florence Gruson

Comment prendre la bonne décision lors de vos recrutements ?


Lors d’une entrevue, les premières impressions sont précieuses, pour le candidat comme pour le recruteur ! Il faut savoir que 58 % des candidats ont déclaré avoir refusé une offre d’emploi en raison d’une mauvaise expérience de recrutement. Mais intéressons-nous aujourd’hui au recruteur.


un entretien d'embauche

La chance vous a souri et vous avez reçu un grand nombre de candidatures, ou au contraire, vous n’en avez qu’une, et vous n’êtes vraiment pas sûr de son potentiel ? Alors cet article est fait pour vous !


Pour commencer, télécharger et imprimer ce petit exercice de rétroaction, il vous sera d’une grande aide et vous servira de support pour y voir plus clair.



Les premières impressions


Il est important de tout noter, puis, si vous êtes plusieurs à prendre la décision, laisser tout le monde dire ses premières impressions du candidat ou de la candidate. Une fois que chaque personne s’est exprimée sur sa première impression, on peut renchérir, contre-argumenter ou appuyer les propos des autres.


Une fois fait, il faut maintenant séparer les risques des points positifs. Pour cela, utilisons l’exercice du “code couleur” qui permet de mieux encadrer l’aspect de gestion de risques inhérent au recrutement :


La logique de ce système de couleurs reprend celui des feux de circulation !


  1. Les lumières vertes : ce sont les points positifs de la candidature. Tel un feu vert de signalisation, on va de l’avant, tout est beau.

  2. Les lumières jaunes : ce sont les doutes ou les aspects de vigilance. On doit donc ralentir et bien analyser la situation avant d’aller de l’avant, tel un feu de circulation jaune qui nous indique de ralentir. Si on décide d’aller de l’avant, il y a une petite gestion de risque, car la lumière pourrait tourner au rouge. Si le risque identifié est trop grand et qu’il ne peut pas être contrôlé, cela devient une lumière rouge.

  3. Les lumières rouges : ce sont les “no-go”, les points négatifs de la candidature. Tel un feu de circulation rouge où l’on doit complètement arrêter l’automobile. Si on va de l’avant sur une lumière rouge, les risques encourus peuvent parfois être très graves.


Habituellement, si on identifie un élément rouge, je ne recommande pas le candidat. Sinon, c’est une embauche trop risquée. Mais si vous souhaitez malgré tout aller de l’avant avec cette candidature, c’est de votre responsabilité d’identifier des moyens pour gérer le risque identifié et déplacer cet aspect dans la section « lumière jaune ».



La gestion des risques


Une fois vos lumières jaunes identifiées, il est maintenant temps de passer à la gestion des risques : l’exercice des “post-its”. Car lorsqu’on identifie des éléments dans la section jaune, il est important de se demander :

  • À quel point ce risque peut-il être problématique?

  • De quelle manière ce risque peut-il être contrôlé?


Pour cela, utiliser des post-its, ou encore un logiciel de type Mural pour vous aider, et séparer les risques en trois colonnes :


  1. Les risques : Tous vos post-its se trouvent dans cette colonne dans un premier temps. Ce sont tous les risques que vous aurez identifiés.

  2. Les risques non contrôlés : ce qui, après discussion, n’est pas quelque chose que vous pourrez contourner ou ajuster.

  3. Les risques contrôlés : ce qui peut être ajusté et maîtrisé de votre côté, sans que cela mette en péril votre recrutement.

Une fois cela fait pour chaque candidature, il ne vous reste plus qu’à comparer ! Il peut s’avérer que celle qui au départ avec le plus grand nombre de risques, soit au final celle qui a le plus de risque que vous pouvez contrôler.



Nous sommes là pour vous !


Si vous souhaitez être accompagnés dans votre processus de recrutement, notre équipe est là pour vous épauler.


Nous réaliserons une analyse approfondie de votre besoin de recrutement afin de déterminer la meilleure stratégie à adopter.


Et si vous préférez gérer le recrutement par vous même, mais pensez que vous et votre équipe avez besoin d'un petit coup de pouce en matière d'optimisation des processus, nous proposons également un accompagnement à ce niveau : Évaluation et optimisation de vos processus de recrutement.


Alors, n'attendez plus et contactez-nous, Véronique, la présidente de Halotalent se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions sur nos services concernant votre projet !

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout